Le Bulletin de Vote – Tchad

Le Bulletin de Vote

Tchad

Le bulletin de vote fait partie des principales innovations du système électoral tchadien. Aux élections de 1996 et 1997, 2001et 2002 et 2006, il a été fait usage de bulletins multiples aux logos et noms des différents partis politiques et candidats en lice. Mais face aux manquements relevés aussi bien par les partis politiques que par les missions d’observation électorale relatifs à l’épuisement avant la clôture du vote des bulletins de certains candidats, les acteurs politiques ont convenu dans l’accord politique du 13 août 2007 (cet accord dit politique est en fait un accord électoral, toutes ses dispositions se rapportent aux élections, notamment les aménagements au code électoral, les organes de gestion des élections, l’environnement général des élections) d’utiliser désormais le bulletin unique pour toutes les consultations électorales. C’est ainsi que, pour les dernières élections (présidentielles, législatives et communales), le bulletin unique contenant les noms, sigles et logos de tous les compétiteurs a fait son apparition.

Même si l’apparition du bulletin unique a recueilli le suffrage de la quasi-totalité des acteurs politiques, son format n’a pas été adéquat. Dans les circonscriptions où les listes électorales étaient nombreuses, on a dû réduire la taille des logos et autres symboles des partis politiques qui sont les seuls référents crédibles pour de nombreux électeurs, surtout illettrés. La réduction de la taille des logos et des symboles des partis politiques en lice a eu pour effet de les rendre illisibles ou moins identifiables par de nombreux électeurs. Cette situation a favorisé un tant soit peu le foisonnement des bulletins nuls. En effet, le taux de bulletins nuls a été exceptionnellement grand lors des dernières élections. Il faut signaler que les limites des campagnes d’éducation civique sur les innovations du vote, particulièrement le bulletin unique se sont fait sentir. La commission électorale a d’ailleurs reconnu ces limites dans son rapport.

This post is also available in: English (Anglais)