L’identification et la gestion des listes électorales

Thèmes Par Pays

L’identification et la gestion des listes électorales

Burkina Faso

Comme dans de nombreux Etats africains, le Burkina Faso rencontre de sérieuses difficultés pour disposer d’un état civil fiable. En effet, de nombreuses personnes naissent, grandissent sans jamais posséder un acte d’état civil. Or, la citoyenneté d’un individu s’apprécie par rapport au fait que celui-ci détient un acte d’état civil qui fait la preuve du lien entre celui-ci et l’Etat dont il se réclame. Ainsi, l’acte d’état civil au Burkina est soit l’acte de naissance, le jugement supplétif qui est délivré aux personnes n’ayant pas pu bénéficier dans les délais d’une déclaration de naissance, d’une carte nationale d’identité.

Tchad

L’enrôlement des électeurs est l’un des points sur lesquels portent les innovations introduites par le code électoral suite à l’accord politique du 13 août 2007. A l’origine, le recensement des électeurs relevait de la compétence de la Commission nationale de recensement électoral (CNRE), mise en place par le ministère en charge de l’administration du territoire. Son impartialité ayant été mise en cause, les acteurs politiques ont convenu de l’élargissement du mandat de la CENI en lui conférant la confection des listes électorales. Le point I.2 de l’accord politique et l’article 2 de la loi 020 portant création de la commission électorale lui confient en effet l’ensemble des opérations électorales.

Mali

Sont électeurs, les citoyens maliens des deux sexes âgés de dix-huit ans au moins, jouissant de leurs droits civiques et politiques et ne tombant pas sous le coup des interdictions prévues par la loi ou prononcées par le juge et inscrits sur la liste électorale.

Mauritanie

Trois conditions légales doivent être remplies pour se faire recenser comme électeur et figurer sur la liste électorale : posséder la nationalité mauritanienne, avoir atteint l’âge de 18 ans et posséder une carte d’identité nationale.

Niger

Depuis 2009, la constitution des listes électorales est du ressort du Comité spéciale chargé du fichier électoral. Placé sous l’autorité du secrétaire permanent de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), ce comité s’occupe des recensements électoraux, de l’élaboration et de la mise à jour du fichier électoral.

Sénégal

Au Sénégal l’inscription et la participation aux joutes électorales sont soumises à des conditions bien définies par le Code électoral. Les citoyens sénégalais désireux de participer aux consultations électorales en qualité d’électeurs doivent au préalable s’inscrire sur les listes électorales.

This post is also available in: English (Anglais)